"cocons" est un projet né dans l'atelier (Tokyo, 2011). A chaque travail son chiffon, lorsque le travail s'achève il est amené à sortir de l'atelier. Depuis des années je conserve systèmatiquement mes chiffons dans de petits filets, ultimes vestiges de l'intimité du moment où l'oeuvre m'appartient encore.
A Tokyo, lors d'une première installation, les "cocons" retraçaient l'intimité entre l'artiste et non pas l'oeuvre mais son travail: ce qui demeure contre ce qui part.
Au brésil "cocon" interroge ce que l'on quitte et ce qui reste avec le projet "cocons d'expatriés"

anatomies deeping recortes lixo cocoons impaciences 1m² ten-ten in box