Démarrée en Mars 2011, la série «Impatiences» est le résultat d'un exode post-catastrophe de 3 semaines. les «impatiences» sont nées de la contrainte, de l'incertitude et de l'urgence. Elles retracent l'impuissance et la réduction à l'essentiel. Elle se prolonge au Brésil puis en France, explorant tout les moments hors ateliers où le besoin de faire est plus fort.

saudade figures wakeup girls in box from above impaciences figuratives